Aquathermie

Sources d'énergies provenant de l'eau

Si l'eau de la nappe se trouve à une profondeur acceptable et si sa température est adaptée, elle permet d'obtenir les plus forts coefficients de performance saisonniers (nécessite une autorisation). Une température constante de +8°C à +12°C garantit un fonctionnement en mode chauffage optimal. L'eau de nappe est acheminée depuis le puits jusqu'à la pompe à chaleur et de là jusqu'au puisard distant de 15 mètres.

Composition du puits et de l'eau

D'une manière générale, on ne peut utiliser que l'eau d'une nappe proche de la surface. Un essai de pompage ininterrompu pendant 3 jours permet est nécessaire pour vérifier l'abondance du puits. La température de l'eau ne doit pas descendre en dessous de 8°C, sinon il faut prévoir des solutions de chauffage additionnel. C'est aussi la raison pour laquelle les eaux de surface ne sont pas utilisées car la température de l'eau descend trop pendant les mois d'hiver.

Conception

Les puits peuvent être creusés ou par une entreprise spécialisée.
Si la roche est fine il faut prévoir un trou d'un diamètre supérieur pour que l'eau ne contienne pas de sable.
ATTENTION : Si les puits sont trop petits, la vitesse d'écoulement trop rapide entraîne l'ensablage des filtres.

Autorisation

L'utilisation d'eau des nappes en tant que source de chaleur pour la pompe à chaleur est soumis à autorisation et doit être approuvée par l'administration compétente. Le puisatier, l'entreprise de forage aide à faire cette demande auprès de l'administration.